Ride American

 

    
Vacances '07    



 

Remonter Agenda '07 3è WBT Party Vacances '07 Rétro Meus'Auto Support Party 81 Jarville '07 Fête des Pains 07 Galerie photo '07
Signez notre Livre d'Or
Livre d'Or..

Le Pays Basque en passant par Paris, Montpellier & Montauban
C'est sûr c'est pas le chemin le plus court pour aller à la pointe sud-ouest du pays en partant de la pointe presque nord-est !
Tout en Harley du 4 au 21 mai 2007.
Cette année on a fait fort, un peu trop ptêt ...
Nous sommes partis avec le soleil, revenus avec le soleil, et entre les deux : beaucoup de pluie, pas mal de vent, de la bruine, du froid, bref rien que de l'humide !!
 

bullet

1ère étape : Nancy - Paris
Vendredi 4 mai : Départ sous le soleil vers 13:00 par la RN4
Arrivée en fin d'après-midi chez notre ami Phil au
Fred'Hôtel
On y reste jusqu'au 7 mai en replongeant comme d'hab dans les rues de Paris.
J'en profite pour laisser mon sportst chez Borie pour la révision des 8000 (des 9000 plutôt ...), bin oui, 100 € de moins qu'à la concession de Metz,
ça valait le coup d'attendre !

Mes photos ont un air de déjà-vu, tant pis, y a la place, je les mets !

Les motos sont encore propres ...
 

bullet2è étape : Paris - Laguiole
Mardi 8 mai : rendez-vous avec une quarantaine de motos et env. 70 membres du Paris Sud-Est Chapter près de la concession Borie ... sous la pluie !!
Ça commence bien !
Combardes de pluie obligatoires au départ.
Trajet sur autoroute et arrêt déjeuner sur une aire en Auvergne.


On arrive à Laguiole sous une bruine dans le froid et la brume : un vrai temps de Toussaint !
Heureusement une superbe et chaude ambiance amicale nous attend à l'
Hôtel-restaurant L'Aubrac.


Désormais tout le reste du parcours sera cool sur les nationales et surtout les départementales.

bullet3è étape : Laguiole - Montpellier
Mercredi 9 mai : on reprend la route vers 11:00 sous la bruine dans le froid et la brume (encore), et on ne récupère le soleil qu'un peu avant le Viaduc de Millau.
Arrivée à Montpellier vers 16:30 sous un super soleil.
Mon compteur est déjà à 1180 km depuis Nancy.
Les plus courageux sautent dans la piscine de l'Hôtel, d'autres savourent une ptite sieste.
 


Rendez-vous à 19:30 chez Macadam pour la soirée prévue.
 

bullet

4è étape : Montpellier - Montauban
Jeudi 10 mai : nous nous séparons du Paris Sud-Est Chapter qui continue sa route vers Grimaud pour l'Euro Festival Harley.
On charge tranquillement nos bagages sous une chaleur déjà étouffante, et on quitte l'hôtel à 10:00.

Pause déjeuner à Saint-Pons de Thomières.
Arrêt pipi/essence à Lavaur où on est obligé d'acheter de la crème solaire pour éviter les coups de soleil !!
Il fait toujours beau (28°) quand on arrive à Montauban vers 16:00.
Soirée chaleureuse et conviviale au siège social du
HDC SABERCATS, en compagnie du Préz, du Trésorier et du Secrétaire.

Vous avez déjà suivi en Harley dans les embouteillages et les ronds-points de Montauban un Dax fou piloté par un Sabercats ??
Non ? Dommage pour vous !!


Vendredi 11 mai : visite de Cahors le matin et retour à Montauban dans l'après-midi avec visite de la ville.

La légende du Diable du Pont Valentré à Cahors : "L'architecte du pont, las de trop de lenteur, avait engagé son âme au diable en échange de son aide. L'œuvre pratiquement achevée, il eut l'idée, pour se libérer de son pacte, de berner le diable en lui confiant un crible pour transporter l'eau nécessaire aux ouvriers. A titre de représailles, le diable arracha chaque nuit la dernière pierre de la tour centrale, remise en place la veille par les maçons".
Lors de la restauration du pont, en 1879 par l'architecte Paul Gout, un petit diable fut sculpté au sommet de la tour pour rappeler la légende.

Il fait encore beau ... malgré quelques nuages sur Cahors.
 

Samedi 12 mai : on arrive à la Saberbike pour 10:00. Soit on n'a pas écouté les explications, soit c'est l'accent ... ça ne commence qu'à 14:00 !!
Pas grave, on file à Albi, on reviendra plus tard !

La Cathédrale Sainte Cécile d'Albi : son édification totale a duré deux siècles, de 1282 à 1480, elle est une des cathédrales les plus visitées de France, et c'est le bâtiment en brique le plus grand du monde.


Quand on réapparaît sur le site en début d'après-midi, le parking commence à être bien rempli.

 


Cette Saberbike II est vraiment réussie, beaucoup de monde, beaucoup de couleurs régionales, bonne ambiance et surtout super organisation et maîtrise de l'évènement par toute l'équipe
Sabercats et ses bénévoles Saberpoussins.
Une visite sur leur site web s'impose.
Nous remportons la Coupe du biker le plus loin avec notre ami Gégé54  
Cliquez pour agrandir la photo


Cette concentre est aussi l'occasion d'une rencontre en live des web-friends du Forum de Bob Du Gers : La Terrasse, et nous serons 22 à faire connaissance, pour la plupart, pour la 1ère fois !

 
bullet

5è étape : Montauban - Saint-Paul lès Dax
Dimanche 13 mai :
nous quittons Montauban.
Un ptit passage par Auch pour déjeuner et rendre visite à D'Artagnan. Dommage, on a vraiment l'impression que les monuments historiques tombent en ruine. ...
 

De son vrai nom Charles de Batz-Castelmore, d’Artagnan est un homme de guerre français né entre 1611 et 1615 au château de Castelmore, près de Lupiac, en Gascogne (dans le département actuel du Gers) et mort au siège de Maastricht le 25 juin 1673.

Le vent et un temps couvert nous accueillent à Saint-Paul lès Dax.
Petite balade pédestre autour du lac avant le dîner.

Lundi 14 mai : mon compteur affiche déjà 2600 km !
Vent violent et pluie : l'idéal pour la balade touristique ...
En route pour Capbreton, Hossegor, Bayonne. Les seuls ploucs à moto c'est nous.
Pause déjeuner à Biarritz et on termine par un passage éclair à Saint-Jean de Luz, le déluge et la tempête nous font rentrer plus tôt que prévu.

 

 
bullet

6è étape : Saint-Paul lès Dax - Lasse (Lasa)
Mardi 14 mai :
surprise du jour : soleil et ciel tout bleu, pourvu que ça dure.
Les combardes sont bien contentes de retrouver leur place de choix au sec dans la sacoche du SB.

La route vers Saint-Jean Pied de Port est un vrai régal, et plus on se rapproche des Pyrénées plus le paysage est joli et l'habitat typique basque.
Le meilleur est encore à venir .... la cadre de verdure de notre destination est un vrai paradis. On était presque sûrs d'y être bien avant d'y être, mais tant qu'on n'y est pas il y a
toujours le doute. Une fois sur place, plus de doute possible : toutes les conditions sont réunies pour passer un agréable séjour touristique et gastronomique.
La Cidrerie
Aldakurria que tient Sébastien et Sandra est encore mieux "en vrai" que sur les photos de leur site internet.
Le temps de faire rapidement connaissance, Sébastien est lui aussi un forumeur de La Terrasse de Bob du Gers, de s'installer tranquillement, et on ne peut résister à partir faire
une balade à pieds de 2 heures dans la campagne alentour, toujours sous le soleil.
 

Le pottok (signifiant "petit cheval" en basque - pluriel : pottokak) est une race de chevaux primitifs vivant principalement à l'ouest du Pays Basque, dans les Pyrénées. Prononciation : 'Pottiok'.
Les pottokak sont des chevaux rustiques, semi sauvages, apparentés aux chevaux de Przewalski. Les premières traces en France peuvent remonter à -17 000 ans comme l'attestent certaines peintures rupestres de la région et de la Grotte de Lascaux représentant des chevaux très similaires aux pottokak basques actuels. Préservés par les basques, ces chevaux ont été utilisés pour l'agriculture par les paysans locaux.
Au XIXè siècle, on les utilisait dans les mines de la région mais aussi dans les mines de charbon du nord et de l'est de la France.
Aujourd'hui, la plupart d'entre eux vivent à l'état semi sauvage ; il est fréquent d'en rencontrer sur les contreforts des Pyrénées.
Malgré tout, le pottok de race pure est en voie de disparition dans son milieu naturel.

 

Mercredi 15 mai : la campagne est verdoyante, très verte d'ailleurs, aucun miracle à cela, pour que ce soit aussi vert il faut de l'eau, et de l'eau il en tombe !!! c'est reparti pour ... on sait pas ...
Sébastien nous propose son Kangoo pour partir jouer les touristes bien au sec. Faut avouer qu'on a pas réfléchi longtemps pour accepter son offre et on a bien fait, nos motos resteront toutes seules à se reposer sous la pluie sans nous !

Visite de Saint-Jean Pied de Port (Donibane Garazi) et alentours puis direction Roncevaux, Roncesvalles en réalité car c'est du côté espagnol des Pyrénées, et Orreaga en basque.
Si nous avions fait la balade en moto, je n'aurais pas été très fière : sous la pluie, des virages en épingle à cheveux en série, sur une route étroite, mouillée, heureusement avec peu de circulation, et plus on monte plus fait froid et brumeux ... on se croirait à Laguiole un 8 mai 2007 !

A 1062 m d'altitude, Ibañeta est sur le chemin des pèlerins en route vers
Saint-Jacques de Compostelle : par temps clair la vue doit être très belle, mais aujourd'hui c'est en plein vent, dans la brume et l'humidité, juste le temps de prendre 2-3 photos et on redescend le col vers Roncesvalles.

Roncevaux, modeste village des Pyrénées, doté d'une belle église et d'un musée, connaît une double renommée.
Selon la légende, c'est là que Roland, conduisant l'arrière-garde de l'armée de Charlemagne fut surpris par les Vascons le 15 août 778. Il sonna son cor, trop tard pour que le roi puisse lui prêter assistance.
La légendaire brèche de Roland se trouve dans les Pyrénées centrales, au-dessus du Cirque de Gavarnie et le Pas de Roland sur la commune d'Itxassou dans les Pyrénées-Atlantiques, le long de la Nive.

Nous avons croisé de nombreux courageux pèlerins à pied ou à vélo, vieux ou jeunes, hommes ou femmes, en route vers Saint-Jacques de Compostelle.
Il leur reste alors 890 km à parcourir ...

Jeudi 17 mai : temps couvert, nous reprenons le Kangoo.
Direction Espelette, célèbre pour ses piments séchant sur les façades des maisons, Saint-Jean de Luz, Irun et San Sebastián.

Dès qu'on passe la frontière franco-espagnole on voit tout de suite le changement de paysage, d'habitat et de façon de vivre des gens. Finie la jolie campagne verdoyante avec ses ptits villages aux maisons blanches et rouges, fini la circulation fluide.
C'est le jeudi de l'Ascension, jour férié en France, mais apparemment travaillé en Espagne.

L'arrivée sur
San Sebastián (Donostia en basque) est assez déconcertante et inattendue : on plonge directement sur un port de commerce encombré de grues, de monticules de ferraille, de chantiers, de bâtiments inachevés ou délabrés, qui ne donnent vraiment pas envie de s'aventurer plus loin.
Les faubourgs  ne sont pas très réjouissants non plus, il faut atteindre le coeur de la ville et la baie pour découvrir une architecture typique, chargée et imposante mais remarquable. De nombreux monuments demandent à être visités, malheureusement nous ne faisons qu'un passage furtif.
Beaucoup de circulation, pratiquement pas de stationnement aérien pour les voitures, le 2 roues est privilégié et de très nombreux parkings lui sont dédié : France prend exemple pour des choses positives pour une fois !!


Retour par Irun et Hendaye sous la pluie ...

Vendredi 18 mai : pas mal nuageux mais il ne pleut pas.
Sauveterre-de-Béarn est un sympathique village médiéval, également sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Pont de la Légende : Autrefois, trois ponts reliaient la rive droite à la rive gauche du gave d'Oloron, mais en 1732, une violente crue emporta les trois ponts. Il ne reste désormais plus qu'un morceau du pont fortifié. C'est sur ce pont que Sancie aurait subi le Jugement de Dieu en 1170. Gaston VII Moncade (1229 - 1290) et Gaston Fébus (1349 - 1391) ont ensuite fortifié ce pont en y ajoutant tour, escalier à vis, chambre de manœuvre, bretèche et pont-levis.
À l'entrée du pont, se trouvait un vieil hôpital Saint-Jacques des pèlerins de Compostelle.

Déjeuner à Saint-Palais (Donapaleu) et retour par Hasparren (Hazparne).

 

bullet

7è étape : Lasse - Saintes
Samedi 19 mai :
il est temps de reprendre le chemin du retour.
Comme de bien entendu obligation de mettre les combardes de pluie, qu'on ne pourra enlever que quelques kilomètres avant Bordeaux.
En parlant de Bordeaux ... sa rocade est tellement chouette qu'on n'a pas pu résister à l'envie de se la taper une fois dans un sens et une fois dans l'autre pour trouver enfin la
bonne sortie.
On évitera et passera au large de cette ville impérativement la prochaine fois, ça nous permettra de rester zen !

Arrivée à
Saintes, temps couvert, lourd et orageux, mais sec.

 

bullet

8è étape : Saintes - Montargis
Dimanche 20 mai :
il pleut.
Du départ de Saintes à 10:00 jusqu'à l'arrivée à Montargis vers 15:00 il n'a pas cessé de pleuvoir.

 

bullet

9è étape : Montargis - Nancy
Lundi 21 mai :
comme c'est étrange ! il ne pleut pas !
Nous faisons l'intégralité de cette dernière étape sous un ciel bleu et un resplendissant soleil, et quel plaisir de rouler enfin sur du sec pendant toute une
journée !

 

 

Environ 4000 km ........ 3501 sur nos motos + 400/500 en voiture

dont presque 3000 sous la pluie !
... et une fois rentrés, il fait beau ...


Remonter Agenda '07 3è WBT Party Vacances '07 Rétro Meus'Auto Support Party 81 Jarville '07 Fête des Pains 07 Galerie photo '07

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
© 2006-- Ride American - contact@ride-american.fr
Page créée 22-05-2007 - Dernière mise à jour
28-10-2008
FreeCompteur.com