Ride American

 

    
Normandie '06    



 

Remonter Agenda '06 Permis Story Les Loups d'Bar T-Birds Bourgogne Dordogne '06 M3C Mesvres '06 Bruley Show '06 Normandie '06 ABC '06 Jarville '06 Galerie photo '06
Signez notre Livre d'Or
Livre d'Or..

Vacances en Normandie avec halte à Paris
Tout en Harley du 10 au 17 août 2006.
Nous re-voici parti pour la seconde partie de nos vacances, orientée plutôt histoire et mémoire.
 

bullet

1ère étape : Nancy - Paris
Départ jeudi 10 vers 14:00, par la Nationale 4.
Arrivée en fin d'après-midi au
Fred'Hôtel chez notre ami Philippe.

Vendredi 11 août :
Nous reprenons notre habitude de découvrir à chacun de nos séjours dans la capitale les monuments dont nous n'avons pas eu le temps de faire la visite durant nos 10 ans de vie francilienne.
Aujourd'hui ce sont les Invalides.

C'est somptueux !
Ensuite visite du Musée de l'Armée, que des belles pièces, des armures aux mousquets en passant par les armes blanches et les peintures murales.
L'être humain est imaginatif et ingénieux quand il s'agit de mettre au point des outils et des techniques pour anéantir ses semblables ....
J'ai fait tout plein de photos, trop pour les mettre ici, le mieux c'est d'y aller !!!

Samedi 12 août :
Petite virée sous la pluie aux Puces de Saint-Ouen.
 

bullet2è étape : Paris - Dreux - Verneuil-sur-Avre - L'Aigle - Argentan - Falaise - Caen
Re-départ dimanche 13 vers 11:00 sous la pluie
 

Lundi 14 août : La Pointe du Hoc - Sainte-Mère-Église - Utah Beach

"... La Pointe du Hoc, promontoire d'une trentaine de mètres de haut, située à 7 km à l'ouest d'Omaha Beach et de 10 km à l'est d'Utah Beach.
Selon les services de renseignement, les Allemands avaient installé une batterie côtière comprenant des canons de 155, d'une portée de 20 km, capable de menacer sérieusement la flotte et les troupes qui débarquaient. La Pointe du Hoc était défendu par le 1260è Régiment d'artillerie côtière et le 726è Régiment de la 716è Division d'infanterie.
L'assaut était assigné au 2è bataillon de Rangers US du Lieutenant Colonel James Rudder ..." et eut lieu le matin du 6 juin 1944.


2è Bataillon de Rangers US

Déjeuner à Sainte-Mère-Église, visite de la ville et du Musée des parachutistes.
"... Environ 75% des hommes furent largués en dehors des zones prévues. Les pilotes, sans aide de navigation et sous le feu ennemi, furent forcés de faire des manoeuvres évasives contraignant les parachutistes à sauter à l'aveuglette. Nombre d'entre eux furent tués par le feu ennemi avant même de toucher le sol, d'autres se noyèrent dans les zones inondées par les Allemands ..."


82è Airborne "All American"

 

Puis Utah Beach, "... la plus à l'ouest des cinq plages d'assaut, qui s'étend de la rive gauche de la Vire jusqu'aux dunes de Varreville.
Plage qui était assignée à la 4è division d'infanterie US. Le débarquement était prévu à 06h30 ..."


4è division d'infanterie US


Mardi 15 août : Omaha Beach - Cimetière US de Colleville-sur-Mer - Batterie de Longues-sur-Mer - Mémorial de Caen

"... Les Allemands avaient mis en place un formidable système de défense. La plage et ses environs étaient minées, douze points d'appuis furent construits et de nombreux nids de mitrailleuses s'étendaient le long d'Omaha Beach, le tout desservi par un réseau de tranchées très dense.
Omaha Beach était défendu par des éléments des 716è et 352è division d'infanterie. Cette dernière, d'excellente qualité à l'inverse de la première, a été mise en en place sur la côte fin mai à l'insu des Alliés, auxquels un message de la résistance française devant les en avertir n'était pas parvenu.
L'assaut sur Omaha Beach était assigné à la 1ère division d'infanterie US et au 116è régiment de la 29è division d'infanterie US.
Les secteurs d'assaut étaient désignés, d'ouest en est, en tant que : Charlie, Dog Green, Dog White, Dog Red, Easy Green, Easy Red, Fox Green et Fox Red.
Le débarquement était prévu à 06h30 ..."

                        
1ère division d'infanterie US      29è division d'infanterie US


Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer "... d'une superficie de 70 hectares, est l'un des quatorze cimetières américains de la deuxième guerre mondiale construits en terre étrangère. La libre disposition de ce terrain a été concédée à perpétuité par le gouvernement français au gouvernement américain ..."



"... Longues-sur-Mer domine l’océan du haut d’une falaise de soixante-cinq mètres, position idéale où les Allemands ont installé une batterie de quatre canons de 150 mm d'une portée de 19,5 kilomètres.
Le 6 juin 1944, dès 5h30, plusieurs croiseurs et un cuirassé pilonnent la position.
Mais quand la flotte de débarquement se présente au large, la batterie ouvre le feu à son tour.
Le HMS Ajax réplique à un kilomètre de distance au large.
Les canons allemands cessent de tirer un moment, puis recommencent.
La dernière pièce tirera jusqu’à 17 heures.
La batterie de Longues-sur-Mer se rend aux Britanniques (Devonshire-Regiment) le lendemain avec les 184 hommes de la garnison ..."
 

Au loin le port artificiel d'Arromanches

 

Le Mémorial de la Paix à Caen

 

Mercredi 16 août : Le Grand Bunker à Ouistreham - Pegasus Bridge à Bénouville

Le Grand Bunker est "... l’ancien quartier général Allemand qui commandait les batteries de l’estuaire de l’Orne.
Cette tour de béton unique en son genre, dominant du haut de ses 17 mètres les villas de Riva Bella, a été restaurée et réaménagée afin de lui redonner l’aspect qu’elle avait le 6 juin 1944.
Sur six niveaux (...) toutes ses salles intérieures ont été reconstituées dans leurs moindres détails : salles des machines, salle des filtres casemate de flanquement, chambrée, pharmacie, infirmerie, armurerie, dépôt de munitions, salle de transmissions radios, standard téléphonique, poste d'observation muni d'un puissant télémètre, dernier étage vue à 360° sur la plage de Sword Beach ..."


 

Pegasus Bridge doit ce surnom à l'unité britannique (6è Airborne) qui portait le nom et l'emblème de Pégase et qui était chargée de sa prise sous les ordres du major John Howard.
Les soldats amenés par 3
planeurs Horsa le 6 juin 1944 un peu après minuit réussirent à se poser à une centaine de mètres prés du pont sans se faire remarquer par l'armée allemande.
3 autres planeurs portaient un autre commando qui devait prendre le deuxième pont sur l'
Orne.
Chaque commando était composé d'environ trente hommes.
Pendant cette opération 2 soldats britanniques furent tués et 14 furent blessés.


6è Airborne

 

 

bulletJeudi 17 août : nous reprenons la route du retour, mais avant halte obligatoire au Cimetière Polonais de Urville-Langannerie.
"... C'est le seul cimetière polonais en France.
Sur la grille de clôture figurent les emblèmes des unités polonaises qui ont combattu en Normandie.
Des rangées de croix se succèdent, une pour chacun des 696 soldats qui y sont inhumés (pour la plupart de la 1ère Division Blindée du général Maczek).
Une allée centrale mène à un monument surmonté de l’aigle polonais stylisé ..."

 

Forces Polonaises engagées :
"...
Forces terrestres : la 1ère Division Blindée polonaise, rattachée au 2è Corps d'Armée canadien, débarque en Normandie le 4 août 1944 pour être engagée dans la bataille de Falaise.
Presque submergée les 20 et 21 août 1944, elle résiste avec héroïsme, y perdant 450 tués mais faisant 5 000 prisonniers allemands.

Forces aériennes : 10 escadrons de chasse et de reconnaissance, et 2 escadrons de bombardement.

Forces navales : 1 Croiseur "Dragon", 2 Torpilleurs "Krakowiak" et "Slazak", 4 contre-torpilleurs, 3 sous-marins, 6 vedettes rapides ..."

 

 

Beau périple, nous n'avons pas toujours eu un super temps, mais heureusement jamais de pluie, juste couvert.
Par contre pour rentrer sur Nancy ...
 

 

... et 1610 km de plus ....

 

 

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
© 2006-- Ride American - contact@ride-american.fr
Mise à jour
28-10-2008
FreeCompteur.com